[RP][Campagne RO Majuscule du Chaos] Aux marches du monde.

Modérateur: MJ du RP Royaumes Oubliés-Campagne

[RP][Campagne RO Majuscule du Chaos] Aux marches du monde.

Messagede Haldir de Lorien le Mer 20 Déc 2006 00:21:45

Après trois jours de marche, les marcheurs arrivent les uns derrière les autres sur le haut plateau environné d'élévations de terrain plus ou moins brutales sur lequel se tient la Citadelle, entourée d'un bourg de maisons basses et solides.

Kaëllys, qui est arrivé au Sanctuaire sur les ailes d'une tempète de neige il y a trois nuits, se promène sur le chemin de ronde lorsque le prêtre avec lequel il discute s'interrompt soudain pour lui montrer, au loin, l'arrivée de petits groupes de personnes.
Plissant les yeux, le disciple draconique voit que le premier d'entre eux devrait atteindre la périphérie du bourg environ une heure après la tombée de la nuit. Une épaisse couche de neige ralentit fortement leur progression.
Le groupe en question est "constitué" d'un homme tout de noir vêtu, environné de fumerolles de même couleur, et d'une sorte de grand serpent vert sombre. Les deux êtres maintiennent un écart conséquent entre eux, de l'ordre de la centaine de mètres. Leur objectif commun les rapproche imperceptiblement l'un de l'autre.
Derrière eux vient un être sombre d'un taille des plus moyennes, mais la distance est trop grande pour déterminer davantage de détails.
Alors que Kaëllys constate qu'effectivement, quelqu'un vient, le moine réapparaît, tenant en main une sorte d'outil constitué de lentilles de verre et de plaquettes de métal. Après quelques hésitations pour comprendre le fonctionnement de cet ustensile, Kaëllys réussit à accrocher le troisième homme. Telle est la clarté de cette vision qu'il discerne un drow, armé de lames.

Après quelques laborieuses recherches, le groupe suivant apparaît dans l'appareil. Il s'agit visiblement d'un humain et d'un demi elfe, le premier portant ce qui semble être une lourde armure au reflets verts sombres, juché sur un grand ours noir, devisant tranquillement avec son compagnon, dont l'acoutrement suggère qu'il s'agit d'un dévot des forêts. Il porte visiblement un arc long et un grand baton et marche d'un pas paisible, quoique rapide.

Le dernier groupe semble n'être composés que d'un elfe et d'humains. Un grand gaillard portant un lourd marteau mène la marche, imposant un rythme rapide par ses grandes enjambées. L'elfe le suit dans un foulée d'un souplesse surnaturelle. A quelques mètres derrière eux, un homme portant un haubert et une très grande épée suit d'un pas lourd, il semble plus fatigué que les autres. Derrière lui trotine une silouette en bure marron, petit homme ou elfe, sa capuche empèche de le préciser.

Kaëllys estime qu'il arriveront tous dans un intervalle d'une vingtaine de minutes. Le moine qui lui reprend la lunette l'informe qu'il devra se rendre dans le Quadrant Arrière vingt-cinq minutes après l'arrivée du dernier des nouveaux arrivants.


Du coté des marcheurs...

Kesh taille sa route. Il est bien déterminé à ne pas se laisser ralentir et, de fait, personne n'ose réellement lui chercher des noises. Il s'est laissé intriguer par le texte de l'appel, et la prime plus qu'alléchante promise a achevé de le convaincre.

De son coté, Jalan surveille du coin de l'oeil l'énorme serpent, et se retourne discrètement de temps à autre pour vérifier que le drow derrière est bien à sa place. Il est principalement attiré par l'argent du contrat.

Derrière, Ture s'arrange pour conserver un angle de vue sur ce qu'il estime être ses deux plus dangereux adversaires potentiels, comptant sur ses sens aiguisés pour le prévenir si un des groupes suivants le ratrappait. Il a répondu à l'appel, conquis par la conviction de devoir infliger un coup de pique aux forces du Mal. Il subbodore vaguement que ce revirement soudain de motivation n'est sans doute pas tout à fait normal, mais il n'a pu contrer ce choix.

Jehl, confortablement calé sur le dos de l'ours, explique paisiblement qu'il vient en ces lieux sur l'ordre de son maître, un druide d'une forêt de l'Est. Aëdhil, qui marche à ses cotés acquiesce en silence. Il explique quant à lui pourquoi il est venu sur un ton suffisement bas pour que le vent frais emporte ses paroles.

Thurbo, très motivé, voit apparaitre la citadelle avec des cris victorieux, il continue sa marche rapide en compagnie de Danyomë, un elfe qui manie une grande épée et qui l'a impressionné ce tantôt lors d'une bagarre de taverne.
Juste derrière, Alucard, par la prime alléché, maintient un bon pas en réfléchissant à diverses choses sans prêter grande attention à ce qu'il entoure.
Enfin, Gyllor, sous sa bure, commence à s'essoufler, mais sait qu'il tiendra le rythme jusqu'à la forteresse. Il estime pouvoir aprendre beaucoup en cet endroit et l'appat du gain n'a pas été le dernier à conforter sa décision.

Tous ont vus, à brefs intervalle, la même affiche dans une taverne pourrie d'une ville franche de la plus proche vallée, indiquant qu'on recherchait des mercenaires pour défendre un sanctuaire dans la montagne. La somme proposée, considérable, a propulsé bien des gueux sur la route ce soir là, mais tous ont peu à peu renoncé, incapables de soutenir le rythme dans une tempète de neige déchainée. Tous, sauf eux. Tous, ils sont fatigués, qu'ils l'admettent ou non. Mais tous savent qu'ils seront au meilleur d'eux même demain, si on leur laisse la nuit.

Lorsque cette dernière s'abat, brutalement, la citadelle semble s'enflammer. Batisse impressionante surmontée d'un énorme cristal rayonnant de toutes les couleurs possibles, on vois soudain s'embraser un immense brasier violet blanc sur une avancée du batiment. Sur les arètes du Sanctuaire se mettent à brasiller de grandes torches bleue, verte et rouge. Bien qu'encore distants de presque cinq kilomètres, tous les arrivants ont l'impression d'être en plein jour, à ceci près que Kesh n'est pas aveuglé outre mesure par ce rayonnement.
Dernière édition par Haldir de Lorien le Mer 20 Déc 2006 19:08:47, édité 2 fois.
HIL, over.

"Ben si tu sors à neuf cents kilomètres-heures, potch."
"Comment ça, potch ?"

"Tout appareil conçu par des créatures habituées à penser en trois dimensions perd la moitié de son efficacité lorsqu'elles s'attachent à traiter des problèmes à quatre dimensions, et l'autre moitié si l'on attend d'elles la résolution d'une tache quintidimensionelle."
Avatar de l’utilisateur
Haldir de Lorien
Avatar
 
Messages: 3394
Inscription: Mar 17 Mai 2005 20:00:45
Localisation: Un peu plus à l'Ouest...

Messagede Drags le Mer 20 Déc 2006 00:30:35

J'y vois clair. Bien. Continuons.
Kesh avance encore. Il jette un oeil derrière lui pour compter le nombre de suivants.

Combien sont adeptes de Cyric ?
-- Drags, d'Ombres et de Lumières. Image

Et vous êtes ?
- Ben, au B.O.S.S. ! © Milka Brogan

RP Awards
Avatar de l’utilisateur
Drags
Tavernier Originel
 
Messages: 3038
Inscription: Mer 18 Mai 2005 21:41:51

Messagede lubaq le Mer 20 Déc 2006 00:54:39

Bien qu'il y voit de la magie, Ture est émerveillé par ce spectacle.

Soleil manifie, Soleil de minuit
Quel air ou dance pourrait être à lui.
J'aurai tout le temps d'y songer une fois arrivé.

Emmitouflé dans son manteau, il continue sa marche avec un entrain revivifié.
Avatar de l’utilisateur
lubaq
Archange
 
Messages: 3427
Inscription: Jeu 09 Juin 2005 19:15:34
Localisation: Trônes du drôle et de l'efficace

Messagede Nosferatu Alucard le Mer 20 Déc 2006 01:01:37

Alucard regarde autour de lui et compte une dizaine de personnes. D'ailleurs son groupe semble être le dernier.

Quelle temps de m***e quand même...

Apparement les rigolos sont tous partis.

Quoique y'en à certain, je vais éviter de leur tourner le dos... enfin encore plus qu'aux autres...

En tous cas, y'en as qui ont de la tune, mais ca dois être un beau bordel pour qu'ils proposent autant, je doute que la Faucheuse rouille dans son foureau...
Ils ont peut être peur qu'on leur tire leur jolie lumière
, pense t'il avec un sourire sarcastique.

Qui sait, avec de la chance j'apprendrais deux-trois trucs sur Ivan. J'aurais même peut être besoin de son aide...

...

p****n, mais quel temps de m***e
Ce que l'on fait dans sa vie résonne dans l'éternité.


Soit gentil avec ceux que tu aimes et cruel envers les autres.
Avatar de l’utilisateur
Nosferatu Alucard
Roi
 
Messages: 1610
Inscription: Sam 18 Nov 2006 01:03:44
Localisation: Saint Louis - Haut Rhin (68)

Messagede Haldir de Lorien le Mer 20 Déc 2006 01:47:05

Alors que Kesh estime être à environ une demi-heure de glissement des abords du bourg, la neige commence à tomber, lentement, mais pas gros flocons. Le spectacle formé par la lumière du cristal dans la neige est tout bonnement ahurrissant et tous sauf Kesh, Jalan, Ture et Alucard sont très rapidement possédés par la beauté du spectacles. Les quatre épargnés perçoivent l'action d'une magie d'ordre supérieur, mais ne ressentent aucune menace, et doivent admettre qu'ils trouvent le spectacle magnifique.

La lumière du cristal permet aux aventuriers de parcourir rapidement la distance les séparant encore de la ville. Lorsque que les premières maisons ne sont plus qu'à quelques centaines de mètres, le vent se met à chanter sur un ton très grave dans les falaises de l'Est.

Kesh a ralenti à l'approche de ce qui lui parrait un simulacre de poste de garde. Jalan est à une cinquantaine de mètres derrière lui et précède Ture d'environ vingt-cinq mètres.
Les autres groupes continuent d'avancer sans réellement ralentir, mais ne sont pas encore à portée.

Kesh s'approche du barrage, son arme à la main, sans dire un mot, son regard fait pâlir la plupart des hommes présents. L'un d'entre eux relève timidement les yeux et demande en commun :

Vous venez pour la bataille ?

A Kesh qui répond d'un signe de tête affirmatif, il lui fait de petits signes de la main l'invitant à se rendre dans la forteresse, distance d'environ cinq cents mètres. Le Yuan-Ti avance sans un bruit en direction de son but, les yeux luisants d'une colère démente vaguement contenue.
Le reflet, puis le drow passent sans aucune opposition, et sont eux aussi conviés à ce rendre à la Citadelle. Les combattants sont ensuite menés dans une sorte de halle chauffée et éclairée par une lumière douce sans origine précise. Jehl laisse son ours au premier poste de garde. Il récupère son matériel, ses armes et l'espèce de selle qu'il a confectionné.Après une bourrade d'adieu, l'ours repart en direction de chez lui, notablement plus vite qu'il n'est arrivé.
Ils arrivent peu à peu, mais finissent par tous être là. Apparaissent d'autre personnes, qui semblent attendre quelque chose. Une sorte d'estrade occupe une place près d'un des murs de la pièce. Un prêtre à l'habit des plus travaillés monte sur cette dernière et attire l'attention générale. Il parle d'une voix forte et tout le monde se tait. La configuration acoustique de la salle est pour ainsi dire parfaite et l'orateur irradie une paix infinie, comme s'il était totalement au delà des choses du monde. Comme par miracle, le configuration des groupes dans la pièce fait que tout le monde voit l'homme sans difficulté.


Mesdames et messieurs, (les nouveaux arrivants s'apperçoivent soudain qu'un certain nombre de personnes ont désormais rejoint la salle, qui s'est peu à peu remplie ; parmis elles se trouve Kaëllys, qu'un moine a mené ici)

Vous avez répondu à notre appel et nous vous en remerçions. Votre argent vous sera versé demain, peu avant la bataille. Les éventuelles primes seront versées quand les armes se tairont, si la victoire est notre.

Demain vont arriver ici des hordes de monstres stupides. Votre tache, notre tache, sera de les repousser et de les vaincre. Notre lieu d'exil est dédié à la lutte contre un mal ancien. Si nous chutons, alors tout s'achèvera. Je prie pour que vous considériez ce fait et admettiez qu'il est nécessaire de coordonner nos efforts autant que possible, tout en sachant que les différences ne se vaincront pas aisément.

Que ceux d'entre vous qui auraient le désir compulsif de verser le sang sachent que demain au soir, il en verseront plus qu'ils ne l'ont jamais imaginé. Que les autres s'y préparent. Le combat sera dur, nous n'avons qu'un seul mur et l'avantage n'est pas notre.
Disant celà, il a tourné le regard vers Kesh, un léger sourire aux lèvres.

Je voudrais également que ceux qui ne souhaiteraient pas prendre part à la bataille partent immédiatement. Après, il sera trop tard. Nous pensons que l'ennemi commencera à bloquer les cols d'ici quelques heures.

Ceux qui resteront dans cette pièce seront chargés de défendre le Quadrant Nord de la Forteresse. Des contingents de nos troupes vous preteront main forte, mais la lutte sera rude.

Chacun d'entre vous va parler avec un prètre. Aucun sort ne sera lancé contre vous, hormis une détection de mensonge. A la fin de cette discussion, le prêtre vous annoncera votre place dans les combats, que vous aurez le droit de contester.

Les sages ou les fous qui d'entre vous nous aideront et seront encore là demain au zénith se verront offrir un passage gratuit dans nos armurerie et nos stocks d'intendance, ainsi que votre solde. Des médecins et des instigateurs de repos vous attendent également dès maintenant. Vous avez le droit de vous déplacer dans la plus grande partie de la forteresse. Certains secteurs vous resteront cachés. Le Quadrant Nord vous est ouvert.

Quelques instants passent. Personne ne sort. Le prêtre reprend la parole, irradiant la sérénité.
Très bien. Je vous souhaite la bienvenue au Sanctuaire du Haut Mal Antique. Il termine cette phrase sur un sourire indéchiffrable.
HIL, over.

"Ben si tu sors à neuf cents kilomètres-heures, potch."
"Comment ça, potch ?"

"Tout appareil conçu par des créatures habituées à penser en trois dimensions perd la moitié de son efficacité lorsqu'elles s'attachent à traiter des problèmes à quatre dimensions, et l'autre moitié si l'on attend d'elles la résolution d'une tache quintidimensionelle."
Avatar de l’utilisateur
Haldir de Lorien
Avatar
 
Messages: 3394
Inscription: Mar 17 Mai 2005 20:00:45
Localisation: Un peu plus à l'Ouest...

Messagede Nosferatu Alucard le Mer 20 Déc 2006 02:30:58

Mouais, en gros tu nous fais un super discour, mais on apprend rien.
L'a la palabre facile le viocque.


Alucard se releve du mur d'ou il étais adossé de facon faucement négligente lorsqu'il écoutait le discours du vieux pour aller accoster un prêtre, tous en regardant les autres guerriers autours de lui. Il prend sa voix habituelle, à savoir calme et réfléchie, ce qui fait d'ailleur parfois désordre avec ce qu'il dit.


Bon d'aprés le prêtre, faut que j'te cause, donc allons y, j'ai envie de regarder le futur champ de battaille avant d'aller me reposer.
Ce que l'on fait dans sa vie résonne dans l'éternité.


Soit gentil avec ceux que tu aimes et cruel envers les autres.
Avatar de l’utilisateur
Nosferatu Alucard
Roi
 
Messages: 1610
Inscription: Sam 18 Nov 2006 01:03:44
Localisation: Saint Louis - Haut Rhin (68)

Messagede Haldir de Lorien le Mer 20 Déc 2006 02:38:05

Le prêtre s'incline poliment et sourit. Autour de lui ses confrères font de même et se dirigent vers les autres futurs défenseurs. Kesh et Jolan se rendent compte qu'il semble y avoir approximativement un prêtre pour chaque non-prêtre, puisque chacun ou presque est très rapidement approché. Ils remarquent ensuite que certains moines aident les prêtres, et qu'aucun des hommes qui semble dépendre de la Citadelle n'est interrogé.

Le prêtre qui se tient face à Alucard lui répond d'une voix calme.
Ca n'est pas un problème. Que pensez-vous pouvoir apporter à notre défense ?

Tandis que le prêtre entraine Anlucard d'un geste discret vers une des portes, les autres "arrivent au contact" et, passées les amabilités d'usage, posent grosso modo la même question.
Dernière édition par Haldir de Lorien le Mer 20 Déc 2006 02:47:33, édité 1 fois.
HIL, over.

"Ben si tu sors à neuf cents kilomètres-heures, potch."
"Comment ça, potch ?"

"Tout appareil conçu par des créatures habituées à penser en trois dimensions perd la moitié de son efficacité lorsqu'elles s'attachent à traiter des problèmes à quatre dimensions, et l'autre moitié si l'on attend d'elles la résolution d'une tache quintidimensionelle."
Avatar de l’utilisateur
Haldir de Lorien
Avatar
 
Messages: 3394
Inscription: Mar 17 Mai 2005 20:00:45
Localisation: Un peu plus à l'Ouest...

Messagede Nosferatu Alucard le Mer 20 Déc 2006 02:46:08

C'est quoi c'te question débile??

Alucard le dévissage, puis répond avec un sourire malsain, la main sur la garde de la Faucheuse.


Je n'apporte rien d'autre que la mort. Et c'est ça que vous rechercher, non? Sinon vous auriez pas fait appelle à des mercenaires...
Ce que l'on fait dans sa vie résonne dans l'éternité.


Soit gentil avec ceux que tu aimes et cruel envers les autres.
Avatar de l’utilisateur
Nosferatu Alucard
Roi
 
Messages: 1610
Inscription: Sam 18 Nov 2006 01:03:44
Localisation: Saint Louis - Haut Rhin (68)

Messagede Haldir de Lorien le Mer 20 Déc 2006 02:47:13

C'est effectivement de ce genre de talent que je parle, mais je voudrais connaitre votre expérience du combat de groupe.
HIL, over.

"Ben si tu sors à neuf cents kilomètres-heures, potch."
"Comment ça, potch ?"

"Tout appareil conçu par des créatures habituées à penser en trois dimensions perd la moitié de son efficacité lorsqu'elles s'attachent à traiter des problèmes à quatre dimensions, et l'autre moitié si l'on attend d'elles la résolution d'une tache quintidimensionelle."
Avatar de l’utilisateur
Haldir de Lorien
Avatar
 
Messages: 3394
Inscription: Mar 17 Mai 2005 20:00:45
Localisation: Un peu plus à l'Ouest...

Messagede Nosferatu Alucard le Mer 20 Déc 2006 02:51:12

pfffff !! j'vais lui sortir la version courte sinon les ennemis seront la qu'on serat toujours en train de palabrer...


J'ai commenser à me battre jeune et j'étais chef de sections d'un groupe de mercenaires il y a une dizaine d'année. Maintenant je suis à mon compte.

Autre chose??
Ce que l'on fait dans sa vie résonne dans l'éternité.


Soit gentil avec ceux que tu aimes et cruel envers les autres.
Avatar de l’utilisateur
Nosferatu Alucard
Roi
 
Messages: 1610
Inscription: Sam 18 Nov 2006 01:03:44
Localisation: Saint Louis - Haut Rhin (68)

Messagede Haldir de Lorien le Mer 20 Déc 2006 02:54:09

Pas pour le moment. Suivez moi, nous allons au Quadrant Nord.
Le prêtre s'enfonce dans les profondeurs du batiment, la luminosité baisse sensiblement et les couloirs s'enchainent.
HIL, over.

"Ben si tu sors à neuf cents kilomètres-heures, potch."
"Comment ça, potch ?"

"Tout appareil conçu par des créatures habituées à penser en trois dimensions perd la moitié de son efficacité lorsqu'elles s'attachent à traiter des problèmes à quatre dimensions, et l'autre moitié si l'on attend d'elles la résolution d'une tache quintidimensionelle."
Avatar de l’utilisateur
Haldir de Lorien
Avatar
 
Messages: 3394
Inscription: Mar 17 Mai 2005 20:00:45
Localisation: Un peu plus à l'Ouest...

Messagede Nosferatu Alucard le Mer 20 Déc 2006 02:57:47

Alucard le suit, prenant des repéres dans le batiment.

Au fait, c'est contre qui qu'on va devoir se battre??
Ce que l'on fait dans sa vie résonne dans l'éternité.


Soit gentil avec ceux que tu aimes et cruel envers les autres.
Avatar de l’utilisateur
Nosferatu Alucard
Roi
 
Messages: 1610
Inscription: Sam 18 Nov 2006 01:03:44
Localisation: Saint Louis - Haut Rhin (68)

Messagede Haldir de Lorien le Mer 20 Déc 2006 03:01:52

Nous estimons que l'opposition consistera en de vastes groupes de gobelins et d'orques, accompagnés par des tribus de trolls. Nos éclaireurs ont également signalé des géants des glaces. Nous n'avons pas vue sur toute la masse de l'armée ennemie. De plus, de nombreux souterrains remontent à la surface dans les environs et aucun des éclaireurs que nous y avons envoyé n'est revenu.
HIL, over.

"Ben si tu sors à neuf cents kilomètres-heures, potch."
"Comment ça, potch ?"

"Tout appareil conçu par des créatures habituées à penser en trois dimensions perd la moitié de son efficacité lorsqu'elles s'attachent à traiter des problèmes à quatre dimensions, et l'autre moitié si l'on attend d'elles la résolution d'une tache quintidimensionelle."
Avatar de l’utilisateur
Haldir de Lorien
Avatar
 
Messages: 3394
Inscription: Mar 17 Mai 2005 20:00:45
Localisation: Un peu plus à l'Ouest...

Messagede Nosferatu Alucard le Mer 20 Déc 2006 03:05:59

charmant

Non ce qui m'interresse vraiment, c'est qui les commande??

Est ce que c'est un gland ou il est doué ??

Et est ce qu'il y as des chances qu'il nous reserve des surprises déplaisant du genre un démon, une liche, un dragon....

Et ya pas moyen de faire des pieges autour de votre citadelle. ya de la neige pourtant pour les masquer...??
Ce que l'on fait dans sa vie résonne dans l'éternité.


Soit gentil avec ceux que tu aimes et cruel envers les autres.
Avatar de l’utilisateur
Nosferatu Alucard
Roi
 
Messages: 1610
Inscription: Sam 18 Nov 2006 01:03:44
Localisation: Saint Louis - Haut Rhin (68)

Messagede Haldir de Lorien le Mer 20 Déc 2006 03:07:11

Le prêtre répond d'un ton inconstestable. Seule la Citadelle importe. Tous le savent. Imprégnez-vous en.
HIL, over.

"Ben si tu sors à neuf cents kilomètres-heures, potch."
"Comment ça, potch ?"

"Tout appareil conçu par des créatures habituées à penser en trois dimensions perd la moitié de son efficacité lorsqu'elles s'attachent à traiter des problèmes à quatre dimensions, et l'autre moitié si l'on attend d'elles la résolution d'une tache quintidimensionelle."
Avatar de l’utilisateur
Haldir de Lorien
Avatar
 
Messages: 3394
Inscription: Mar 17 Mai 2005 20:00:45
Localisation: Un peu plus à l'Ouest...

Messagede Bunker le Mer 20 Déc 2006 10:18:02

Jalan ne lève pas la tête pour répondre à la question du prêtre. Il reste droit comme si'l n'avait rien entendu. Et répond sur un ton tranquille.
Je sais tuer... de n'importe quelle façon. Cependant, je travaille toujours seul. Il semble que cela doive changer aujoud'hui. Je m'adapterai.
A la mesure du possible.
Mourir ne sert à rien, sinon à prouver qu'on n'est pas le plus fort.
Avatar de l’utilisateur
Bunker
Archange
 
Messages: 2794
Inscription: Mer 22 Juin 2005 16:31:06
Localisation: Les monts Franc Comtois

Messagede lubaq le Mer 20 Déc 2006 13:40:49

Ture qui contemplait l'assemblée d'un regard aimable, répond joyeusement à son prêtre.
Je sais divertir les combattants de chants et danses folkloriques, jongleries et équilibrismes en tout genre en milieux riches ou chaos. Les affrontements irréfléchis ne sont pas miens et les groupements hétéroclites me sciés bien, même si ma plus grande expérience est celle d'un duo particulier.
Son timbre et ces yeux s'assombrissent à mesure qu'il approche de cette évocation.

Coup de barre qu'il s'efforce de dissiper au plus vite.

A part ça, j'aimerais poser mon manteau pour qu'il sèche, à moins qu'il me soit utile pour visiter le futur champs de bataille
Avatar de l’utilisateur
lubaq
Archange
 
Messages: 3427
Inscription: Jeu 09 Juin 2005 19:15:34
Localisation: Trônes du drôle et de l'efficace

Messagede Earnor le Mer 20 Déc 2006 14:52:37

Dayome, ayant ecoute les diverses conversations d'une oreille se dirige finalement vers un pretre...

Connait-on l'entite a l'origine de ce mal? J'aimerais en savoir plus.
Image
Earnor
Artisan
 
Messages: 42
Inscription: Dim 05 Nov 2006 16:17:58
Localisation: ici et la

Messagede Haldir de Lorien le Mer 20 Déc 2006 15:26:23

Le prêtre répond aimablement à Jalan. Très bien. Nous devrons sans doute tous nous adapter à nos nouveaux compagnons d'armes. Souhaitez-vous vous reposer ou préférez-vous visiter dès maintenant le futur lieu de vos combats ?

Ture, qui a vu approcher un véritable colosse en soutane, voit ce dernier acquiescer, puis s'entend repondre d'une voix très grave, mais pas agressive :
Votre manteau vous servira. Voulez-vous que nous y allions immédiatement ?

Le moine qui interroge Danyomë affiche un sourire sybillin.
Nous cherchons encore qui peut forcer des gobelins et des trolls à faire partie de la même armée. Peut-etre le saurons-nous rapidement, du moins, nous l'espérons.

Kesh s'apperçoit que le prêtre à la tenue alambiquée qui a prononcé le discours se dirige vers lui, sans se détartir de sa tranquillité apparente.
HIL, over.

"Ben si tu sors à neuf cents kilomètres-heures, potch."
"Comment ça, potch ?"

"Tout appareil conçu par des créatures habituées à penser en trois dimensions perd la moitié de son efficacité lorsqu'elles s'attachent à traiter des problèmes à quatre dimensions, et l'autre moitié si l'on attend d'elles la résolution d'une tache quintidimensionelle."
Avatar de l’utilisateur
Haldir de Lorien
Avatar
 
Messages: 3394
Inscription: Mar 17 Mai 2005 20:00:45
Localisation: Un peu plus à l'Ouest...

Messagede Earnor le Mer 20 Déc 2006 15:54:51

Se grattant le menton...

Hum, voila une reponse qui en vaut une autre. J'aurais encore plus de coeur a la bataille rien que pour savoir se qui se cache derriere tout ca.

Bon c'est pas tout ca mais je suis claque, tous ces humains qui parlent pour ne rien dire m'enervent. La bataille de demain sera longue, probablement trop... Je ferais bien de me reposer...

Dis-moi pretre. Peut-on aller examiner rapidement ce mur? Je suis las...
Image
Earnor
Artisan
 
Messages: 42
Inscription: Dim 05 Nov 2006 16:17:58
Localisation: ici et la

Messagede lubaq le Mer 20 Déc 2006 15:59:49

Une telle armoire pour moi tout seul ? Ils sont sur-précautionneux dans le coin.
Le drow a un sourire et n'est nullement impressionné par l'imposante carrure de son interlocuteur.

Il se contente de répondre naturellement :
De préférence oui. Je ne tiens pas à me réchauffer d'avantage pour ressortir plus tard.
Avatar de l’utilisateur
lubaq
Archange
 
Messages: 3427
Inscription: Jeu 09 Juin 2005 19:15:34
Localisation: Trônes du drôle et de l'efficace

Messagede Haldir de Lorien le Mer 20 Déc 2006 16:17:51

Ture détermine immédiatement que l'armoire à glace est une mesure de précaution plus qu'une tentative d'intimidation. La souplesse des mouvements de son interlocuteur lui apprend toutefois qu'il serait dommageable de parier sur une victoire facile en cas d'affrontement. L'homme répond, toujours de sa voix grave à faire trembler les colonnes de la halle (si elle en comportait). Très bien, allons-y. Et le gros prêtre prend la direction d'une grande porte.

Le moine qui s'occupe de Danyomë s'empresse d'acquiescer et se dirige avec des gestes d'invite vers une des portes de la pièce (une petite porte, cette fois).
HIL, over.

"Ben si tu sors à neuf cents kilomètres-heures, potch."
"Comment ça, potch ?"

"Tout appareil conçu par des créatures habituées à penser en trois dimensions perd la moitié de son efficacité lorsqu'elles s'attachent à traiter des problèmes à quatre dimensions, et l'autre moitié si l'on attend d'elles la résolution d'une tache quintidimensionelle."
Avatar de l’utilisateur
Haldir de Lorien
Avatar
 
Messages: 3394
Inscription: Mar 17 Mai 2005 20:00:45
Localisation: Un peu plus à l'Ouest...

Messagede Drags le Mer 20 Déc 2006 16:25:05

Kesh fixe l'homme qui l'approche. Il s'avance soudainement de quelques dizaines de centimètres et utilise son pouvoir de phobie. Il se doute bien que ça ne fonctionnera pas, mais c'est un test, au cas où. Si l'homme recule, si l'homme a une étincelle de doute dans ses yeux, alors Kesh changera de camp lors de la bataille. Kesh sert Cyric avant l'argent, mais cet homme l'intringue... Il faut essayer.

Es-tu humain ? Recule ! Fuis !

Kssss...
-- Drags, d'Ombres et de Lumières. Image

Et vous êtes ?
- Ben, au B.O.S.S. ! © Milka Brogan

RP Awards
Avatar de l’utilisateur
Drags
Tavernier Originel
 
Messages: 3038
Inscription: Mer 18 Mai 2005 21:41:51

Messagede lubaq le Mer 20 Déc 2006 16:28:40

Toujours ça de bien pour la défense des lieux
Ture suis l'homme.

Au fait tu as petit nom ? Moi c'est Ture.
Avatar de l’utilisateur
lubaq
Archange
 
Messages: 3427
Inscription: Jeu 09 Juin 2005 19:15:34
Localisation: Trônes du drôle et de l'efficace

Messagede Haldir de Lorien le Mer 20 Déc 2006 16:40:26

Le prête tend son index droit comme on tendrait la main et, effectivement, l'échelle des tailles semble respectée. Avec un sourire, il répond : Enchanté, Ture, je m'appelle Jakesh et je suis un moine guérisseur de troisème stade dans ce Sanctuaire (il semble tirer de son rang un contentement profond, dénué d'orgueil).

L'homme au costume compliqué devant Kesh ne réagit pas d'un iota au pouvoir de son vis-à-vis, alors que divers prêtres de la pièces se retournent brièvement avant de retourner à leur occupations. Kesh a même l'impression que le sourire de l'homme s'élargit un peu. Celui-ci s'incline imperceptiblement et prend la parole de sa voix sereine.
Enchanté, maître Serpent, je suis l'Archiprètre Connelly Bref-d'argent, dirigeant de ce lieu. De quelle manière pensez-vous que nous pourront tirer le meilleur de vos talents, qui sont, je n'en doute pas, nombreux.
Kesh estime que l'homme ne le craint pas, mais que son amabilité exagérée est une sorte de preuve de bonne volonté. Quelque chose comme ça, il n'arrive pas vraiment à comprendre ce à quoi il a affaire dans l'immédiat. Ses sens magiques sont tous plus ou moins perturbés, autant par l'homme que par le lieu, mais il sent qu'ils s'accomodent peu à peu.
Dernière édition par Haldir de Lorien le Mer 20 Déc 2006 16:43:25, édité 1 fois.
HIL, over.

"Ben si tu sors à neuf cents kilomètres-heures, potch."
"Comment ça, potch ?"

"Tout appareil conçu par des créatures habituées à penser en trois dimensions perd la moitié de son efficacité lorsqu'elles s'attachent à traiter des problèmes à quatre dimensions, et l'autre moitié si l'on attend d'elles la résolution d'une tache quintidimensionelle."
Avatar de l’utilisateur
Haldir de Lorien
Avatar
 
Messages: 3394
Inscription: Mar 17 Mai 2005 20:00:45
Localisation: Un peu plus à l'Ouest...

Suivante

Retourner vers Campagne RO - Aux marches du monde

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron