[Sin City]Sosuke Isegar

Personnages joués - Ici, vous pouvez trouver des fiches de personnages joués sur le forum, c'est une sorte d'exposition des personnages préférés de leurs joueurs.

Modérateur: Staff du forum

[Sin City]Sosuke Isegar

Messagede Vlad Tepesch le Mar 06 Déc 2005 19:43:32

Prénom : Sosuke

Nom : Isegar

Sexe : Masculin

Age : 25 ans

Etat mental : [bar]plutôt bon[/bar]. plutôt mauvais

Métier : Aucun

Taille : 170 cm

Poids : 70kg

Armes préférées : katana et kunai

Styles de combat : attaques en traitres. Mort silencieuse.

Cheveux : noirs

Habits : Tenue de ninja. Tenue civile.

Bijoux : Aucun

Qualités principales : Droit. [bar]Honorable[/bar]. Incorruptible.

Principaux défauts : Pas de respect pour la vie humaine. Sadique

Equipement : un grappin, clous de poursuites, pansements et autres pomades, pétards.

Armes : un katana peint en noir. 5 kunais noirs

Signes particuliers : folie meurtrières fréquentes

Compétences : ambidextre, armes blanches, armes de jet (kunais), dissimulation, discrétion, premiers soins, escalade, arts martiaux, camouflage, acrobatie et chute controlée, séduction, intimidation, torture, mensonge.


Histoire :
Sosuke est né à Sin City d'une mère asiatique prostitué et d'un officier de police. Sa naissance fut caché à son père car sa mère avait peur qu'il ne devienne violent. Sosuke a grandi dans les bas quartiers de Sin City, élevé par sa mère dans le respect de la vie. C'est pourquoi il avait ce sens de l'honneur et réchignait à tuer les non-combattants.

Pendant son adolescence, sa mère était souvent absente. Sosuke, pour survivre, est vite devenu un expert en camouflage. Il est capable de se fondre très vite dans les ombres. Durant les absences de sa mère, Sosuke a aussi été contacté par un petit gang d'experts en sabres qu'il fréquenta et où il appris un peu à se battre.

L'année de ses 15 ans, sa mère se fit abattre sous ses yeux par un policier verreux du nom de Doug Moris. Il ne dut sa survie qu'à un certain Denis hartman qui l'aida un moment financièrement. Mais Sosuke était décidé à détruire la corruption, devenir un exécuteur. Il lui fallait apprendre à mieux se battre.

Sosuke retourna vers son gang à plein temps, et devint très doué pour l'assaut au sabre, tout en dévellopant encore plus ses dons de dissimulation et de discrétion.

Après plus de deux ans passés dans le gang, le chef commença à plus lui faire confiance, et lui révéla qu'une des forces du gang était le traffic d'humain qu'ils pratiquaient. Le gang prêtait de l'argent, et ceux qui ne pouvaient rembourser se retrouvaient vendu comme esclaves ou prostitués. Les policiers fermaient les yeux car ils recevaient un petit pourcentage des ventes. Sosuke décida de passer à l'acte.

Cette nuit là, les membres du gang furent tous exécutés. Il semblerait qu'aucun n'est vu l'assaillant car aucun n'avait sorti son arme. Sosuke les tua froidement et efficacement, son art de la disparition étant à son paroxisme. Le seul indice de la police était que chaque victime avait été dépouillé de son argent, et d'étranges éclats de métaux.

En fait, le sabre de Sosuke s'est brisé pendant la bataille, au contact du crane du chef du gang. Sosuke doit donc se débrouiller quelques mois sans armes dans Sin City. Mais il réussit à ne pas être vu.

Le mois de ses 18 ans, Sosuke découvre la forge d'Akiera, dans le même immeuble où il vit, juste à l'étage en dessous. Sosuke arrive à coinvaincre Akiera de lui forger un nouveau sabre, et le paie avec l'argent du gang anéanti quelques semaines auparavant.

Depuis, Sosuke a multiplié les assassinats avec une même carte de visites. Toutes ses proix sont des corrompus ou des gens donnant des pots de vin, il n'y a jamais aucun témoins et les victimes sont toujours dépouillés. A part l'argent, l'assassin ne récupère aucun objet qui pourrait permettre de l'identifié.

Une nuit, alors qu'il exécutait un flic verreux, il sauva la vie à un certain "Boucher". Il ne le savait pas mais le Boucher vit son visage. Cela ne lui servit que bien plus tard.

Une nuit, alors qu'il se faisait aggressé et qu'il avait été contraint de sortir son arme, Akiera ne remarqua pas l'attaque en traitre d'un des aggresseur. L'aggresseur n'aperçut jamais son boureau, car Sosuke surgit des ombres, aidant celui qu'il considérait comme pur car non corrompu. Depuis, Akiera a eu l'occasion mainte fois de payer sa dette, et Sosuke de la renouveller. Les deux hommes ont appris à compter sur l'autre et connaissent bien leurs capacités mutuelles.

Toutefois, l'année de ses 24 ans, Sosuke s'est fait capturé par un certain M.Kane qui l'a vendu au "Boucher". Le Boucher l'a cependant libéré en lui rappellant la dette qu'il avait envers Sosuke et en lui disant qu'il n'aurait pas cette obligation envers lui la prochaine fois. Sosuke est donc prudent avec lui, même si les deux hommes ont passé quelques mois ensemble.

Sosuke a appris bien des méthodes pour avoir des informations sur l'état de la corruption. Bien qu'il utilise surtout la torture et l'intimidation (sans jamais laissé de témoin pour autant, celui qui est torturé est sur de mourir), Sosuke a aussi appris que les femmes dont les corrompus abusent sexuellement sont considérés comme des objets, et sont donc ignorés. Des choses importantes transitent devant leurs yeux et parviennent à leurs oreilles. Sosuke sait comment séduire ce genre de femme. Il se fait aussi parfois passé pour un gigolo pour approcher ses victimes, qu'elles soient homme ou femme. Il n'a encore toutefois jamais couché avec une de ses victimes. Elles sont égorgés avant.

"L'Exécuteur" commence malheureusement à faire petit à petit parlé de lui, et de nombreux flics corrompu ont déjà entendu parlé de lui. Certains le cherchent pour le tuer, d'autres tremblent à l'idée de le rencontrer.

Avec l'affaire des singes batteurs, l'état mental de Sosuke s'est dégradé. Son manque de respect de la vie humain et sa vision des ennemis/innocents l'a amené à tuer les enfants de Denis Hartman, puis de tenter de tuer ce dernier. Désormais, Sosuke est plutôt instable et prompt au meurtre. Il a aussi tendance à toujours mentir, sauf à Akiera en qui il a confiance.


Sosuke en action :

L'homme court sur le toit. C'était le seul moyen qu'il a trouvé pour échapper à l'ombre. Se jeter par la fenêtre. Il était retomber sur un toit. Et maintenant, il court de toit en toit poursuivi par la mort.

Il est amer maintenant. Il a des regrets. Il n'aurait jamais du accepté ces pots de vins. Il aurait du vivre de façon plus honorable, plus juste. Il aurait du vivre sa vie sans pêché, parce que maintenant, à l'heure de la mort, il sait que la porte de Dieu lui restera close.

Policier de profession, il avait pourtant installer quelques pièges chez lui pour le prévenir des intrusions, il n'aurait jamais du être pris par surprise. Mais l'ombre qui le poursuit n'en avait déclenché aucun. Il ne devait ce moment de survit qu'à son chien qui avait grogné. Et lui, en voyant l'assassin, il n'avait trouvé aucune autre solution que de sauter par cette fenêtre. Et maintenant, il court de toit en toit en sachant très bien que tôt ou tard, il n'y aura plus de toit sur lequel sauté.

En bas, les rues sont pleines de monde, mais personne ne lèvera les yeux. Personne n'agira pour sauver un policier. Et derrière lui, l'ombre gagne du terrain. Elle semble beaucoup plus agile que lui dans cet environnement. Un sifflement dans l'air et une douleur aigu. Quelque chose vient de lui déchirer l'arrière du genou. Le policier s'effondre, et trouve malgré tout la force de se retourner. Il voit l'homme qui le poursuivait. Il le voit en train de le regarder, à plus de 20m de là. Et il regarde sa jambe et voit une sorte de couteau de lancer planté dedans.

Un couteau de lancer à 20m, il est précis l'animal !

L'ombre se rapproche en marchant doucement. Arrivé à 10m de sa proie, elle sort un katana noir qu'elle fait tournoyer. Le policier sent sa mort proche. Il sent le liquide chaud se répandre dans son pantalon. Il sait qu'il n'a plus rien à perdre, pas même son honneur alors :


-Je t'en supplie, ne me tue pas ! Je ne recommencerais plus, promis ! Laisse moi en vie !

L'assassin avance sans un mot puis arriver près du policier, il dit une phrase, une unique phrase :

-Vous venez de prononcer vos dernières paroles. Des paroles fort peu honorable. Vous auriez pu me faire face et mourir en brave, vous avez fuit et vous mourrez en lâche.

La lame s'enfonce rapidement dans le coeur du policier. La douleur est grande et la mort n'est pas tout à fait instantanée. Il a le temps d'entendre une nouvelle phrase de l'assassin.

-Et les lâches n'ont pas droit à une mort sans douleur.

Sosuke essuie le sang de sa lame sur les vêtements de l'homme et reprend son kunai. Puis il se retire, ne cherchant même pas à le fouiller. Qui aurait de l'argent dans son pyjama ?

Sosuke s'éloigne rapidement sur les toits lorsqu'il entend un son de bataille. D'après les toits autour de lui, il est proche du bar de Jack. D'après son instinct, les bruits, Sosuke dirait : 6 hommes. Combat à l'arme blanche. Sosuke se rapproche sans être vue.

Là, il voit une sorte de petit gros attaqué par des gens. Rectification : il est attaqué par derrière. N'y a-t-il que des lâches dans cette ville ? Encore les sens en ébullition par son dernier meurtre, Sosuke se décide à intervenir.

Sosuke lance son grappin, l'accroche au toit en face et se laisse tomber en sortant son sabre. Guidé par le fil du grappin, Sosuke parcourt la rue à grande vitesse et tranche la tête des deux agresseurs au passage. Il utilise la puissance de ses jambes pour amortir le choc contre le mur d'en face, prend appuie sur ce mur, décroche son grappin au passage et finit sa trajectoire en salto arrière tout en se retournant. Il retombe avec souplesse sur le sol, souriant sous son masque, plutôt content de son mouvement.

Hehe, il m'en a fallu du temps pour le maîtriser ce salto. Pas mal non?

Sosuke remarque avec déception que personne n'a vu son mouvement, tout le monde est mort ou trop amoché dans cette ruelle. Il se penche alors sur l'homme qui se faisait attaqué.


-Hey, ne meurt pas ! Je ne me suis pas fatigué à t'aider pour que tu crèves ici.

Sosuke saisit l'homme et vérifie son état de santé. L'homme est salement blessé. Sosuke lui enlève rapidement le haut de ses vêtements et se saisit de ses analgésiques et pommades cicatrisantes. Là, dans cette ruelle, il soigne, désinfecte et panse les blessures de l'homme.

Je peux pas le laisser là, faut le mettre quelque part.

Sosuke fouille rapidement l'homme et trouve ses papiers. Thomas Hawk, boucher dans le coin. Sosuke trouve son adresse aussi.

Bon, pas le choix, je l'amène chez lui. De toute façon, entre les blessures et les anesthésiants, il aura pas le temps de se réveiller.

Sosuke se hisse sur les toits avec Thomas. Puis il fonce aussi vite qu'il le peut en direction de l'appartement de l'homme qu'il a soigné.

Arrivé là bas, il le met sur le lit et se prépare à partir. Il est 6h. Thomas se réveille en sursaut.

Quoi, déjà réveillé ! Mais c'est pas possible ça ! Il métabolise l'anesthésiant super vite ce mec !

Sosuke se met dans l'ombre pour ne pas que Thomas puisse voir son visage. Thomas le voit et demande d'une voix pâteuse.


-Qui êtes vous ? Pourquoi je suis chez moi ?

Oh les bons yeux. Il y a pas assez d'ombre ici pour disparaître !

-Je suis l'Exécuteur. Vous avez été attaqué par des lâches et je vous ai soigné.

Thomas se lève et quitte Sosuke des yeux.

C'est le moment !

Sosuke passe rapidement par la fenêtre par laquelle il était entré. Tel un ange noir, il se laisse tomber dans le vide en lançant son grappin. Celui ci s'accroche au toit du bâtiment le plus proche et Sosuke est bientôt debout sur ce bâtiment.

Bon, j'irai bien dormir moi.

Et Sosuke disparaît en traçant sa route à travers les toits.
Je pense donc je nuis.

RP Awards 2006 du scénario le plus tordu et le plus prenant
RP Awards 2005 et 2006 du perso le plus bourrin avec Mushrum

Aidez Interceptor dans sa lutte contre les forces du mal
Avatar de l’utilisateur
Vlad Tepesch
Créateur du monde
 
Messages: 8201
Inscription: Lun 16 Mai 2005 09:40:22
Localisation: Paris

Messagede Vlad Tepesch le Jeu 27 Juil 2006 16:49:32

Mise à jour en ajoutant l'histoire des singes batteurs.
Je pense donc je nuis.

RP Awards 2006 du scénario le plus tordu et le plus prenant
RP Awards 2005 et 2006 du perso le plus bourrin avec Mushrum

Aidez Interceptor dans sa lutte contre les forces du mal
Avatar de l’utilisateur
Vlad Tepesch
Créateur du monde
 
Messages: 8201
Inscription: Lun 16 Mai 2005 09:40:22
Localisation: Paris


Retourner vers Hall of Fame

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron